Mission Lance Ventoux 

Collectif Territoire Sensible 

Helena Rios, Marcelo Greco, Flavia Tojal, Pierre Devin, Lucas Pacifico 

Du 22 septembre au 18 décembre 2018 

photographie / foyer du Théâtre / vernissage le 22 septembre à 19h

visite libre du mardi au vendredi de 14h à 18h et les soirs de spectacles

Le beau morceau de Provence que donne à voir cette exposition photographique se situe à la frontière du Dauphiné, des Alpes en vis à vis du Massif Central. Deux montagnes, la Lance et le Ventoux, bornent le paysage formant le portique d’entrée du parc naturel des Baronnies. Ce pays de vergers, de vignes, d’oliviers, de lavandes, de plantes aromatiques mais aussi d’activité pastorale a connu de profondes transformations. Depuis un demi-siècle, l’exode rurale a libéré un domaine immobilier convoité car ensoleillé, attirant de nouvelles populations qui tendent à se détourner des villes. Depuis longtemps, de nombreux artistes sont attirés par la qualité de la lumière, des paysages et tout simplement de la vie dans cette région. 

Cette terre, au cours de l’histoire, a accumulé des traces significatives dans les domaines géologique, archéologique, anthropologique, historique. C’est aussi une terre de résistance à l’oppression, des guerres de religions aux combats durant la seconde guerre mondiale. 

La Mission Lance Ventoux dont l'initiative est due à Territoire sensible, un collectif d'artistes français et brésiliens, entend questionner les mutations du territoire et de la vie des citoyens. Sa direction artistique se situe à l’intersection des questions territoriales et formelles. Loin d’un inventaire illustratif, le questionnement s’oriente vers des points sensibles. La lumière, l’esprit du lieu, le regard plus que les concepts sont producteurs de formes, de sens et de sensible. Le corpus que forment toutes ces images constitue un précieux outil d’observation du paysage et de son évolution.  

Photos - Vidéos

1/1